Jamblique, Réponse à Porphyre

Saluons la nouvelle édition et traduction de la Réponse à Porphyre publiée par Henri Dominique Saffrey et Alain-Philippe Segonds †, avec la collaboration d’Adrien Lecerf (Paris, 2013).

Je n’ai pas eu le temps de tout lire, mais plusieurs points sont à apprécier :

– le changement de titre, avec le choix d’utiliser une abréviation du titre sous lequel l’oeuvre a été transmise en grec. Sur le titre, voir l’article fondamental de H. D. Saffrey, « Les livres IV à VII du De Mysteriis de Jamblique relus avec la lettre de Porphyre à Anébon », dans Le Néoplatonisme après Plotin, II, Paris, 2000, p. 49-64 et surtout p. 49-52. Déjà en 2009, Michèle Broze et Carine Van Liefferinge avaient choisi d’adjoindre au titre De Mysteriis donné par Marsile Ficin en 1489 une abréviation du titre conservé par les manuscrits (Jamblique, Les Mystères d’Égypte. Réponse d’Abamon à la lettre de Porphyre à Anébon, traduction et commentaire de M. Broze et C. Van Liefferinge, Bruxelles, 2009 )

– la distinction typographique (dans le texte grec et dans la traduction) entre les citations que Jamblique fait de Porphyre et la réponse d’Abamon / Jamblique. Le lecteur s’y retrouvera ainsi beaucoup plus facilement.

– une longue et substantielle introduction.

Ce nouveau volume deviendra indispensable à tous ceux qui étudient Jamblique, le platonisme, la théurgie, les écrits hermétiques.


Vous aimerez aussi...